1928 Raleigh 05.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

À une époque , mon père a également vendu une marque de vélos venant d’Angleterre : il s’agissait de vélos qui étaient d’une seule couleur et qui portaient l’inscription « Raleigh ». Ces vélos n’étaient pas bon marché. Mon père s’amusait à personnaliser les vélos : il mettait du marbré sur ceux-ci,  les peignait, mettait les fourches, cadres, rayons, les montait entièrement, sablait les cadres, les mettait en couleur.

 

 

Cette photo a été prise à la rue de Rodange, au

n° à 64. Athus 

 

 

 

L’homme sur la photo n’est autre que mon grand-père. Il roulait sur un petit vélo.  Sur ce cliché, on voit également la vieille pompe qui se trouvait au bord du trottoir au n° 64 de la rue de Rodangeà Athus. Tout de suite après la guerre, une marque de vélos qui portait le nom « Piéfort »est apparu.Mon grand-père possédait un magasin de vélos. Ill’avait déjà ouvert en 1940.Mon père a ensuite poursuivi l’activité de mon grand-père. Il a ainsi continué à vendre des vélos durant une bonne dizaine d’années . Le jour de la braderie à Athus et lors de la fête à la rue du Centre, il plaçait les vélos sur le trottoir. La marque de vélos qu’il vendait à l’époque  était « Playford ».