Fondation et Inauguration

 

 Le 26 septembre 1956, le village gaumais de Rachecourt assiste à l’inauguration du Cléo.

 L’initiative d’une telle entreprise revient à un petit noyau d’hommes forts et téméraires, soutenus par de nombreux sympathisants actifs qui, dès le 1er mars, débutent les travaux.

 Sans aucun soutien financier extérieur pas même du parti socialiste et sans aucune forme de subsides, la construction est assurée par l’ensemble des souscripteurs.

 Ils sont 75 parmi lesquels 4 femmes à s’être  engagés à acheter nominativement et personnellement, selon leurs moyens, des actions de 500 FB.

 Sont ainsi vendues 595 actions datées du 3 mars 1956 représentant près de 300 000 FB.

 Sept ans plus tard, chacun avait obtenu le remboursement de son investissement.

 L’histoire du Cléo ne peut être dissociée des noms de Emile Hubert, métallurgiste et paysan-fermier, bourgmestre du village, Le Milo est élu Président du Cléo.

Emile Baillieux, garde-champêtre du village, le Milo-Champet  est aujourd’hui le doyen de la société