Page d'accueil 

 

L'origine et l'histoire de la carte de visite 

Une carte de visite est un document de petit format généralement en papier cartonné qui sert à des fins privées1. Il existe des consignes précises à suivre pour respecter l’étiquette et le savoir-vivre quant à sa mise en forme (le contenu qui peut y figurer et l’endroit où le disposer), sa taille, son épaisseur ou encore la manière de l’utiliser selon le contexte. Par exemple, pour souligner un mariage, une naissance ou en remerciement pour un cadeau ou un dîner2. Cela peut également être pour accepter ou refuser une invitation ou en guise félicitations pour un accomplissement2. Les hommes et les femmes doivent se conformer à des directives différentes1. La carte de visite est généralement rectangulaire et blanche, en papier bristol1 et la sobriété est de mise. Le prénom et le nom de la personne détentrice de la carte sont mis bien en évidence sur celle-ci. Il est possible de se limiter à cette information uniquement ou d’ajouter les coordonnées souhaitées par exemple l’adresse postale ou l'adresse électronique et le numéro de téléphone. La carte ne doit pas être chargée, car il faut qu’il y reste de l’espace pour avoir la possibilité d’écrire un court message à la main au besoin.

La carte de visite tire son nom du fait qu’elle était utilisée historiquement au XIXe siècle pour signaler sa présence lors d’une visite de courtoisie3. Il devait alors être facile d’identifier le ou la propriétaire de la carte et il était d’usage de lui « rendre » sa visite. Ce type de carte a pris forme en Europe et est désormais un outil de communication dont l’usage est aujourd’hui universel.

Il est à noter qu’il ne faut pas confondre la carte de visite avec la carte professionnelle (ou « carte d’affaires » au Canada, un calque de la désignation anglaise business card).

Il faut mentionner qu’en anglais, il existe de nombreuses variations quant à l’appellation de la carte de visite comme social card, calling card ou personal card4. Les termes « carte d’adresse », « carte souvenir » ou « carte de négoce » sont des désignations antérieures à la carte de visite et liées à cette dernière. Le document a évolué au fil des siècles.

 

André Henrien  Notaire Aubange

J. Toussaint-Troupin  Négociant   Aubange

 Mr & Me Guillin Hechmus  Aubange

Mr & Me Gomrée-Schreiber Aubange

Mr & Me Bergmann-Stiermon  Gendarmerie Aubange

Mr & Me Mierge-Wiseler  Aubange

Mr & Me Lambert-Scheuren & leurs enfants Michel & Dany 50, rue de la Gendarmerie  Aubange

André Henrion Notaire Honoraire  Aubange

Jacques Henrion Notaire-Docteur en Droit  9, Avenue de la Gare Aubange

Albert Schmit Clerc de Notaire-Assurances  72, rue d'Athus Aubange

René Gigi  32, Avenue de la Gare Aubange

Mr & Me Schmitz-Lichtfus Ferronnerie-Constructions  33, rue Perbal Aubange

 Adelin Wagner Imprimeur-Libraire  21, rue Bosseler Aubange

Mr & Me Gérard-Ravet  2, rue des Sorbiers Aubange

Mr & Me Fagny-Jung & leurs enfants  66, rue Léon Thommes Aubange

Madame Libert-Fagny   rue Léon Thommes Aubange

Mr & Me Fagny-Dubois  77, rue Léon Thommes Aubange

Madame Michel Jung  119, rue de Messancy Aubange

 Mr & Me Decker-Eischen & leurs enfants  110, route d'Athus Aubange

 

Mr & Me Eischen-Back  6, rue Bosseler Aubange

Mr & Me Evrard-Spolidor & leur fille Andrée  7, rue Vanspeybrock Aubange

Mr & Me Schmit-Eischen  52, rue de Messancy Aubange

Mr & Me Ch. Watry-Denis  116, route d'Athus Aubange

Marcel Jung-Schrobiltgen & enfants  119, route de Messancy Aubange

Mr & Me Schrobiltgen-Hausemer  99, rue de Messancy Aubange

Mr & Me Lucien Margue-Golelaine  10, rue F. Gillet Aubange

Mr & Me Kerger-Lambinet 78, Grand-Rue Aubange

 Mr & Me J.Warlomont-Rolus & leur fille Christiane  Gendarmerie Aubange

Mr & Me D.Rosière-Meyers & leurs enfants  56, rue d'Athus Aubange

Mr & Me Schiltz-Gillet  14, rue d'Athus Aubange

Me Spolidoro-Gomrée & ses filles  65, rue Perbal Aubange

 

René Guillin Bourgmestre  Aubange

 

   Info repris sur le cite https://fr.wikipedia.

Je remercie Stéphane Schneider pour ces cartes de visites