Retiré du livret " Connaissance de ma commune " Edité par la région Wallone Conservation de la Nature et des Espaces Verts.

Calvaire

 

 

Au centre de la localité se dresse la seule croix ancienne de ce village. Une tradition tenace veut qu’elle commémore l’incendie du 27 octobre 1717. De fait, cette croix marque sans doute l’endroit où s’arrêta l’incendie, mais elle sert aussi de croix de justice. En effet, Halanzy fut affranchi à la loi de Beaumont en 1316 ; la présence d’une telle croix est donc logique ( cfr Aubange , n°10 ). Le monument commémorant l’incendie, il est question dans un document de 1904. Il s’agit d’une série de lettres entre les ponts et chaussées et l’administration communale visant à l’enlèvement ou au déplacement d’un calvaire. La lecture de ces missives pose d’ailleurs plus de problèmes qu’elle n’en résout. En effet, le monument qui fait l’objet de ce courrier est situe à la jonction de la chaussée Saint Mard – Athus avec la route vers Rachecourt . De plus, il est bien question d’un petit monument qui a du être détruit. Ne pourrait-il pas s’agir, dès lors, de la petite croix mentionnée ci-dessous, sous le n°33. Notons enfin que les cartes de Ferraris (1771-1778) mentionnent bien un calvaire au centre du village et un autre à l’endroit dont il vient d’être question. Il faudrait donc établir une distinction très nette entre la croix de justice et le monument commémoratif de l’incendie .En ce qui concerne la croix de justice, nous possédons d’autres renseignements. Le double socle et le fut dateraient de 1720. Le calvaire a déjà, subi plusieurs restaurations en 1763 et 1843. La croix proprement dite a été remplacée en 1985 suite à un accident, elle est due à M. Vilmus , artisan local. Les inscriptions qui figurent sur le socle supérieur sont illisibles.

 Page d'accueil     1 2 3 4 5